Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 20:00




 Ely Parker Premier délégué au BIA  



" Bien que ce pays fut jadis habité par les indiens, leurs tribus, dont la plupart avaient été puissantes, qui occupaient des régions constituant les Etats à l'ouest du Mississipi,  ont été exterminées, les unes après les autres après s'être efforcées de lutter contre l'envahissement de la civilisation de la occidentale..

Si une tribu protestait contre la violation de ses droits naturels ou acquis par des traités, ses membres étaient cruellement massacrés.
On a prétendu que des raisons humanitaires ont dicté la politique initiale de l'exil et de la concentration vers l'Ouest , tel était le prétexte donné.

En raison de l'immense augmentation de la population américaine et de l'extension des colonies à travers tout l'Ouest, les races indiennes sont plus gravement menacées d'extermination que jamais auparavant dans l'histoire de ce pays."
écrivait  Ely Parker, Délégué des Affaires indiennes en 1867.

Les tribus indiennes à l'est du Missipi, repoussées par l'occupation d eleurs terres par les Blancs, se retrouvèrent dans les Grandes Plaines de l'ouest, déjà occupées par d'autres tribus indiennes 

Dans cet immense creuset, naquit une brillante et éphèmère culture qui sera peu à peu écrasée par l''avancée inexorable de la ciivlsation blanche.

 Malgré le tableau qu'on a voulu faire de la grande épopée américaine, il y eut peu de combats formels. Ce fut une succession de ratissages. Avant de toucher à leur fin catastrophique, les Indiens des Plaines connurent les souffrances, les massacres  de villages entiers. Ceux qui en réchappèrent,moururent de faim, de froid, décimés par les épidémies,et durent vivre parqués dans les réserves

Ce sera le sort de toutes les tribus des Plaines.

 

Nous n'évoquerons ici que les Cheyennes, les Sioux et les Apaches. Mais toutes les tribus connurent un sort identique 

 

 

Lire le suite de la conférence 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jacqueline Baldran Maître de conférences. Paris IV
 

Contact

Liens